Vie professionnelle et vie personnelle : trouver l’équilibre

bannière blog équilibre vies pro/perso

Travailler depuis son domicile, en télétravail, est perçu depuis peu comme la clé pour un meilleur équilibre entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle, mais est-ce si évident que cela ?

C’est déjà le quotidien de la majorité des entrepreneurs, avec un temps d’adaptation plus ou moins important en fonction des personnalités. Pour beaucoup d’entreprises et leurs salariés, c’est la crise sanitaire qui a permis l’expérimentation du télétravail. Et depuis le déconfinement, cette alternative est devenue progressivement une exigence.

Faire rentrer son travail dans son lieu de vie floutte la frontière entre domaines professionnel et privé. Il faut reconnaitre que travailler depuis son logement n’est pas inné car ce n’est pas un environnement pensé initialement pour cet usage. Il amène de nouvelles formes de distractions : s’occuper du goûter des enfants, lancer une machine de linge, réceptionner un colis…

Je te propose d’explorer quelques pistes pour se rapprocher le plus possible de cette harmonie tant recherchée.

Qu'est-ce que l'équilibre ?

La définition de l’équilibre est propre à chaque individu. Pour le définir, il faut d’abord se connaître soi-même, pour aborder d’autres paramètres que nous verrons dans la suite de cet article.

Pour commencer, il faut comprendre ce que N’EST PAS l’équilibre : cela signifie qu’une partie de ta vie empiète sur une autre. Souvent, ton travail prend plus de place que ta vie personnelle (moments avec ta famille, tes amis, tes loisirs, tes activités…)

Comment savoir si ton travail prend trop de place ?

Si ces signes te sont familiers, c’est que ta stabilité est menacée.

    • Tu consacres beaucoup d’heures au travail. Et même si parfois tes horaires sont fixes, tu prônes la flexibilité en arrivant plus tôt et en repartant plus tard. Mais pas seulement puisqu’il t’arrive de travailler le soir, le weekend ou encore pendant tes vacances. Tu n’arrives pas à prendre tous tes congés.
    • Ta pause déjeuner est pour toi le meilleur moment pour travailler. Tu te penches sur des projets car personne ne viendra te déranger. Tes collègues sont partis manger, tu peux alors être concentré à 100%.
    • Tu penses au travail constamment. Tes proches te sentent absent, et toi aussi car tes pensées sont tournées vers tes dossiers, au dernier mail réceptionné, à la prochaine réunion…
    • La délégation est interdite. Tu n’arrives pas à déléguer. Tu préfères traiter une demande toi-même pour t’assurer que ce sera fait comme tu le souhaites, en temps et en heure.
    • Tu n’es jamais satisfait. Tu trouves qu’il y a trop de choses à traiter et pas assez de temps pour les faire. Tu te mets une pression folle pour que tout soit parfait mais tu n’es jamais satisfait de ton propre travail et donc de ton engagement pour ton business.
    • Tu ressens de la fatigue physique et émotionnelle. Ton corps t’envoie des signes de détresse* : maux de tête chroniques, palpitations, douleurs au cou, aux épaules, au dos, poussées d’acnés, maux d’estomac, perte d’appétit, insomnie, anxiété, impuissance, impatience, irritabilité…

*Cette liste de signes est donnée à titre indicatif, je t’invite à consulter un médecin.

Travailler sur le fond du problème

En étant multi-tâches, tu n’arrives pas à séparer ta vie professionnelle et ta vie personnelle. Par conséquent, tu fais le choix de ne pas exceller dans un seul domaine. Tu n’arrives pas à choisir entre ces deux domaines alors que tout est une question de priorisation.

Avant de te proposer des actions concrètes à mettre en place pour trouver ton propre équilibre, je te propose de travailler sur le fond du problème en répondant aux questions suivantes : 

    • Qu’est-ce qui me stress aujourd’hui ? Qu’est-ce qui provoque en moi un déséquilibre ?
    • Comment ces causes affectent mon engagement et mes performances ? 
    • Quel impact ont-elles sur ma vie personnelle ?
    • Quelles émotions me traversent ? Suis-je motivé, comblé, en colère ?
    • Qu’est-ce que je suis prêt à sacrifier ? pour combien de temps ? 
    • Qu’est-ce qui me pousse à privilégier un domaine plutôt qu’un autre ? Est-ce nécessaire ? 
    • Que vais-je regretter ? 
    • Qu’est-ce que j’aimerais changer dans mon travail ? Dans ma vie privée ?
    • Combien de temps je veux consacrer à ma famille, mes amis et mes loisirs ?

J’espère que ces questions t’ont déjà apporté des réponses et des axes d’amélioration.

Quelques actions concrètes pour atteindre l'équilibre vie pro / vie perso tant recherché

Cette stabilité est devenue un nouveau critère que les entreprises prennent de plus en plus en compte. Les salariés qui se sentent équilibrés seraient plus motivés, plus heureux et surtout plus productifs. Mais c’est aussi parce que les employés réclament le télétravail que les entreprises le mettent en place. C’est une demande à laquelle elles essayent de répondre. Et pour être compétitif, le télétravail et cet équilibre sont de vrais arguments.

C’est un défi quotidien qui doit venir d’une démarche personnelle. Ce n’est pas impossible, il faut juste accepter que tu ne peux pas tout faire dans une journée et qu’il faut faire des choix. Je tiens à préciser que faire des choix n’est pas faire des sacrifices. Choisir permet de te concentrer sur ce qui est important.

1. Déterminer tes priorités

Tes priorités changent plus vite que tes habitudes quotidiennes.

Écris toutes tes tâches dans une to do list c’est bien, ça te permet d’avoir une vision claire. Mais la limiter à 3 grosses tâches par jour c’est mieux. Je te conseille de noter 3 grosses missions prioritaires et de te limiter à cela dans ta journée. Tout ce que tu feras en plus sera du bonus, de l’avance pour les prochains jours. Mais il te faudra respecter les autres astuces si tu souhaites trouver cet équilibre. Plus tu auras de tâches, plus tu seras sous pression pour les terminer, ou bien frustré de ne pas avoir réussi à toutes les faire. 

Ajoute des petites actions quotidiennes qui contribueront à ton équilibre vie pro / vie perso. Tu avanceras petits pas par petits pas. Et au fur et à mesure de leur inclusion dans ton quotidien, ils deviendront des automatismes, une routine.

Planifie tes journées en fonction des priorités, en te concentrant sur ce qui est vraiment important pour toi.

2. Fixer des horaires

Après l’heure, ce n’est plus l’heure.

En travaillant de chez soi, on a parfois l’impression de devoir être disponible pour ses proches ou ses collaborateurs à n’importe quel moment de la journée parce que tu es supposé être plus flexible. Fixer des horaires et les communiquer, c’est prévenir les autres de tes moments de disponibilité. Ils savent ainsi quand ils peuvent te joindre sans te déranger. Google Agenda refuse automatiquement les événements qui se déroulent en dehors de tes disponibilités 😉 Planifier son temps libre permet également de lui accorder plus d’importance. Exemples de créneaux réservés au perso : repas, pause, activités …

PS 💡 : ça te paraît peut-être dérisoire de faire des pauses dans ta journée car tu travailles de chez toi, tu culpabilises peut-être mais n’oublie pas qu’ils t’arrivent de faire des pauses en entreprise avec tes collègues, lorsque tu es interrompu par un collaborateur, un prestataire ou un fournisseur. Faire des pauses permet aussi de gagner en productivité lorsque tu reprends le travail.

3. Aménager un espace de travail distinct du reste de ta maison

Avoir un espace défini permet d’opérer une coupure physique avec ton travail une fois la journée terminée. Parfois, il suffit simplement de fermer la porte de son bureau. Cet espace va principalement dépendre de tes besoins et de ton logement. Il peut être un endroit lumineux avec un coin bureau spécialement aménagé, une pièce au calme dans laquelle tu peux t’enfermer ou bien sur ton balcon. Les beaux jours arrivent ! Ou bien tout autre lieu où tu te sentiras bien et que tu pourras associer au travail ! 

Et pour un environnement de travail optimisé, contribuant ainsi à ta concentration, ta productivité et ta créativité, je t’invite à suivre la méthode des 5S que j’ai développée dans un précédent article.

4. Remplacer les temps de trajet par une routine

Le télétravail permet de réduire considérablement les temps de trajet. Profites-en pour te créer une petite routine matinale, pour démarrer la journée en douceur. Par quoi veux tu remplacer ton temps de trajet ?

    • Emmener les enfants à l’école à pied
    • Faire un peu de sport
    • Lire quelques pages d’un livre
    • Prendre un vrai petit déjeuner complet
    • Méditer ou simplement prendre le temps de respirer

Créez une routine de fin de journée pour déconnecter. Comme tu n’as plus de temps de trajet pour rentrer chez toi, tu as tendance à travailler tard le soir. Choisis une heure limite pour ton boulot, boucle ton travail en éteignant ton ordinateur, en rangeant ton bureau, prépare le travail de demain, désactive les notifications mail, téléphone, réseaux sociaux professionnels… Pour respecter cette heure limite, n’hésite pas à mettre un rappel dans ton agenda, peut être avec un décompte pour avoir le temps de débriefer de ta journée, de tes missions et tâches.

5. Garder une vie sociale

Lorsque tu travailles depuis ton domicile, tu te retrouves seul avec tes différentes responsabilités. Le travail est l’un des principaux vecteurs de socialisation et d’appartenance. Tu perds en lien social et en intelligence collective. Et lorsque tu échanges avec tes collègues, clients, tu perds en qualité de relations sociales puisqu’elle est virtuelle et digitale.

Je te propose donc quelques pistes pour lutter contre cet isolement social : 

    • Expérimente les espaces de coworking
    • Trouve toi un ami business avec qui tu peux échanger sur tes journées, tes projets, tes défis…
    • Continue de sortir, de voir tes amis, ta famille, tes (anciens) collègues

“L’équilibre n’est pas une  meilleure gestion du temps,

mais une meilleure gestion des limites”

Betsy Jacobson

Laisser un commentaire